Archive pour mai 2009

Conférence en présence de Murat Murcan député AKP d’Eskisehir et président de la commission des affaires étrangères turque à l’Assemblée Nationale turque – IFRI mercredi 20 mai 2009 de 10h30 à 12h30

Mardi 19 mai 2009

Mercredi 20 Mai 2009 de 10h30 à 12h30

Ifri, salle du patio, 27 rue de la Procession , 75015 PARIS – Métro Volontaires (12) ou Pasteur (6)



{Civilité}

Vous êtes cordialement invités :  

à une table ronde restreinte sur le thème


LE NOUVEAU POIDS DIPLOMATIQUE DE LA TURQUIE

autour de

Murat MERCAN
Débuté de l’AKP d’Eskisehir, président de la Commission des Affaires étrangères
de la Grande Assemblée Nationale de Turquie (GANT)

Accompagné d’une délégation de parlementaires turcs
représentant les différents partis de l’Assemblée

Alors que les tensions intérieures persistent en Turquie et que la crise économique y fait sentir ses premiers effets, la politique étrangère est aujourd’hui l’un des principaux éléments de force du gouvernement de Recep Tayyip Erdogan. La récente visite du président américain Barack Obama a confirmé cette nouvelle réalité : la diplomatie turque montre rapidement en puissance et le pays s’impose comme médiateur ou partenaire indispensable sur de nombreux dossiers régionaux.

La visite en France d’une délégation de députés membres de la Commission des affaires étrangères de la GANT est pour nous l’occasion de faire le point sur les priorités extérieures de la Turquie, son poids international, le style et les moyens de la politique étrangère de l’AKP.


Présidence : Dorothée SCHMID, chercheur, Ifri

La table ronde se déroulera en anglais.

Le programme « Turquie contemporaine » de l’Ifri bénéficie du soutien de :

Conférence en présence de Murat Murcan député AKP d'Eskisehir et président de la commission des affaires étrangères turque à l'Assemblée Nationale turque - IFRI mercredi 20 mai 2009 de 10h30 à 12h30 dans Bienvenue sur le blog Etudes Turques INALCO  

 dans Colloques

 

 

Le Centre Culturel d’Anatolie Institut Kurde de Paris – Conférence Débat avec Ayse Kulin sur « Dernier train pour Istanbul » jeudi 14 mai 2009 à 19h

Lundi 11 mai 2009

Le CENTRE CULTUREL ANATOLIE DE PARIS PARİS ANADOLU KÜLTÜR MERKEZI a le plaisir de vous inviter à Une conférence de Ayşe Kulin Suivie d’un débat à l’occasion de la parution de son livre : « Dernier train pour Istanbul » Prix 2008 du roman Décerné par le conseil européen des communautés juives 

 Le jeudi 14 mai 2009 à 19 heures au CENTRE CULTUREL ANATOLIE au 77 rue La Fayette – 75009 PARIS

Tel: 01 42 80 04 74- fax 01 42 80 61 12 – cca-anatolie@wanadoo.fr

Metro: Cadet, – parking Montholon, – bus: 26, 32, 42, 43, 48, 85

Le nombre de places étant limité, il est préférable de réserver

Le livre:

Lorsque Selva, la fille d’un des derniers descendants de la lignée des Pachas ottoman, tombe amoureuse de Rafael, un jeune homme juif, leurs famille vont tout faire pour les séparer et empêcher leur mariage . Ils s’enfuient et partent vivre en France, mais leur bonheur sera de courte durée. L’arrivée de la seconde guerre mondiale et du régime de terreur hitlérien va les happer. Le piège nazi se referme peu à peu sur eux : ils vont vivre désormais dans la peur d’être arrêté et emmené dans un camp de concentration.

Dans le même temps la Turquie essaye désespérément d’éviter d’entrer dans la guerre.

Dans ce nouveau roman d’Ayşe Kulin réussit à peindre magnifiquement l’histoire d’amour de Selva et de Rafael et les évènements historiques qui ont lieu en même temps, en Turquie .Le récit se déroule entre Istanbul et Marseille. Ayşe Kulin met l’accent sur le courage des diplomates turcs qui vont risquer leur vie pour sauver quelques juifs du massacre nazi qui a lieu en Europe.

Tous les Romans d’Ayşe Kulin sont captivants et celui-ci ne fait pas exception. Cet ouvrage parle d’amour et de fuite, avec en toile de fond, la description des heures les plus tragiques de l’Histoire européenne.

L’auteur

Diplômée du collège Américain à Istanbul, Ayşe Kulin a d’abord travaillé en tant qu’éditrice pour plusieurs journaux et magazines, puis dans le milieu du cinéma.

Son premier roman s’est vendu à plus de 400 000 exemplaires. Elle a gagné plusieurs prix pour ses œuvres de fiction ; le titre d’écrivain de l’année lui à été décerné par  de nombreuses organisations.                                                                               

Erkan OZERMAN

Ce livre s’appuie sur un fait historique et véridique : le sauvetage en 1944 de quelques centaines de juifs d’origine turque vivant en France, grâce au courage des diplomates turcs à Marseille et à Paris. Plusieurs personnes ayant fait partie des « voyageurs de ce dernier train Paris – Istanbul » devraient être présentes lors de la conférence.